L'Oise Agricole 28 janvier 2018 à 09h00 | Par Dorian Alinaghi

Un «bar»lencourt racheté par la commune

La CCI territoriale de l’Oise accompagne la mairie de Berlancourt, près de Noyon, dans ses démarches pour assurer la pérennité du bar du village de sa commune. Cet établissement, ouvert depuis la fin du XIXe siècle, est menacé de fermeture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Cet établissement est ouvert depuis la fin du XIXe siècle.
Cet établissement est ouvert depuis la fin du XIXe siècle. - © Agence de presse

Après treize ans de bons et loyaux service, Alexandre Godart, 48 ans, a décidé de cesser son activité. Le gérant du Café du village, à Berlancourt, seul commerce de cette commune de 334 âmes qui vivent, est à la recherche d’un successeur au risque de perdre le dernier commerce de proximité.

Après avoir racheté les murs en 2017, le maire, Joël Cottart lance un appel à candidatures pour trouver rapidement un successeur au gérant actuel. Dans le même temps, des travaux importants sont entrepris afin de moderniser le bar, de procéder aux mises aux normes, et surtout d’aménager un espace cuisine professionnelle. Grâce à ces modifications cofinancées par la mairie, l’Europe, l’État et le Département, l’établissement fournira, à partir du mois d’avril, en plus des prestations actuelles (bar, tabac, jeux, dépôt de pain, presse, gaz) une restauration rapide et un service de dépannage en épicerie sèche, remplissant ainsi tous les critères pour tenter d’obtenir ultérieurement la labellisation Bistrot de Pays. Comme le disait Benjamin Frankiln, homme politique des États-Unis «La bière est la preuve que Dieu nous aime et veut que nous soyons heureux.» Pour les candidats qui sont prêts à tenter l’aventure, contactez le pôle commerce de la CCI de l’Oise : 03 44 23 74 96.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui